Auteur/autrice : Barbara Benattasse

décembre 31, 2020 Barbara Benattasse No comments exist

Un beau sourire ne peut exister qu’avec une bonne hygiène bucco-dentaire. Voici quelques principes pour être irréprochable.

Pourquoi soigner son hygiène bucco-dentaire

L’hygiène bucco-dentaire est un ensemble de pratiques permettant d’éliminer la plaque dentaire qui se forme naturellement et en permanence à la surface des dents. Celle-ci permet de limiter la prolifération de bactéries responsables, entre autres, d’irritations des gencives (gingivite), qui deviennent rouges, gonflées, et saignent facilement au brossage.

Un mauvais entretien de vos dents peut également provoquer une parodontite entraînant la perte des dents. De nombreuse bactéries présentes dans la plaque dentaire transforment les sucres (sucreries mais aussi chips, biscuits, …) en acide lactique qui peut provoquer l’apparition d’une cavité. C’est la fameuse carie.

Le but de la salive est de ramener l’acidité de la bouche (pH) à la neutralité pour éviter les caries. Toutefois, une personne mangeant beaucoup entretiendra cette acidité dans la bouche apportant plus de tartre, qui est de la plaque dentaire minéralisée.

On ne peut malheureusement pas l’éliminer par un simple brossage. C’est l’un des rôles principaux de votre dentiste.

Comment prendre soin de son hygiène bucco-dentaire ?

Le brossage des dents plusieurs fois par jour

Voici l’une des règles les plus importantes pour avoir un beau sourire. Se brosser les dents 2 minutes en moyenne principalement le matin et le soir pour éviter l’accumulation de tarte. La plaque dentaire se formant entre 4h et 12h après la dernière ingestion d’aliments, il faut également l’éliminer minutieusement à la fin de chaque repas.

En ce qui concerne la technique de brossage, voici un moyen mémo-technique de s’en souvenir :

  • Brosser les dents du haut et bas séparément
  • Rouleau ou mouvement rotatif pour brosser dents et gencives, de la gencive à la dent.
  • Oblique : on incline la brosse à 45° sur la gencive
  • Suivre toujours le même trajet pour faire le tour de toutes les dents sans oublier le dessus

Il existe plusieurs applications pour vous guider dans votre brossage de dents. On y compte

  • Brush DJ – Gratuite : une application de minuterie qui utilise la musique de votre choix pour que vous soyez sûr de bien vous brosser les dents durant 2 minutes chrono.
  • Ben le Koala – Gratuite : Elle est plutôt utile pour les enfants à partir de 2 ans. Elle les aide à bien se concentrer sur la manière d’effectuer cet indispensable brossage.
  • Mon Raccoon  : permet aux enfants d’apprendre de manière ludique à se brosser les dents.

hygiène bucco-dentaire

Les autres outils pour avoir une bonne hygiène bucco-dentaire

En plus du brossage de dents, on peut également utiliser différents outils pour maximiser ses chances d’avoir un sublime sourire et de belles dents blanches.

Les voici :

  • Le fil dentaire : il permet d’enlever la plaque qui s’accumule dans les interstices entre les dents, espaces difficiles à atteindre avec une brosse-à-dents et d’éviter les inflammations des gencives.
  • Le cure-dent : qui a la même utilité que le fil dentaire mais qui peut être plus pratique pour enlever les résidus de nourriture.
  • Le bain de bouche : en plus de vous permettre d’avoir une meilleure haleine, il peut également être utile en cas d’aphtes ou de petits gonflements des gencives.

La visite chez le dentiste

Bien que ce ne soit pas une partie de plaisir, il est recommandé d’aller rendre visite à votre dentiste au moins une fois par an pour un détartrage et un rapide check de votre santé bucco-dentaire.

Notre équipe se tient à votre disposition pour vous conseiller dans le choix de votre brosse à dents, dentifrice ou encore bain de bouche.

décembre 29, 2020 Barbara Benattasse No comments exist

Véritable pilier de votre système immunitaire, découvrez sans plus attendre pourquoi et comment renforcer votre flore intestinale au quotidien.

Pourquoi renforcer sa flore intestinale ?

La flore intestinale a pour rôle principal de faciliter l’assimilation des nutriments en aidant à la digestion des fibres alimentaires, en particulier des fruits et des légumes. Une flore intestinale déséquilibrée peut être à l’origine de troubles digestifs, tels que les ballonnements, les diarrhées, les maux de ventre…

Elle a pour but de renforcer le système de défense immunitaire en jouant un rôle de barrière, qui empêche les bactéries pathogènes (responsables de maladies) de s’installer.

Il est donc essentiel d’en prendre soin au quotidien.

Les méthodes naturelles pour renforcer sa flore intestinale

L’alimentation 

Les repas quotidiens doivent être équilibrés et composés aux trois-quarts de fruits et légumes de saison pour conserver une bonne flore intestinale. 

Les crudités et les céréales complètes sont des réserves de fibres, particulièrement recommandés puisque les bonnes bactéries se nourrissent principalement de la cellulose que ces aliments contiennent. On recommande également les produits fermentés comme la choucroute (chou fermenté) ou le yaourt nature non allégé en matières grasses qui apportent directement ces bonnes bactéries à l’organisme. 

Les huiles végétales pressées à froid sont une source importante d’acides gras riches en oméga-3 et oméga-6. L’huile de lin est riche en oméga-3 et l’huile de tournesol, quant à elle, contient beaucoup d’oméga-6.

Le syndrome de l’intestin irritable est un trouble du fonctionnement de l’intestin (du côlon ou gros intestin) responsable d’une gêne importante au quotidien. Les personnes atteintes par celui-ci sont vivement encouragées à respecter le régime foodmap limitant, entre autre, la consommation de fibres insolubles (produits céréaliers complets, fruits et légumes à peau comestible (figues, tomates, courgette, poivron, radis…). 

Ils peuvent, en revanche, consommer des fibres solubles qui sont plus douces pour l’intestin (avoine, seigle, pomme, poire, raisin, orange, pêche, pamplemousse, oignon, ail, poireau, ail, asperge, artichaut, endive…)

 

L’activité sportive 

Une activité physique régulière stimule l’activité intestinale de façon durable ; il faudrait faire du sport pendant au moins 30 minutes chaque jour, de façon à accélérer la respiration. Cela peut être de la marche ou de promenade à vélo rapide ou encore de jogging.

On préconise le sport endurant trois à quatre fois par semaine (comme la marche nordique, la natation ou encore le vélo) ces activités sont idéales et protègent les articulations, contrairement au jogging.

Des exercices abdominaux et des massages circulaires légers au niveau du ventre peuvent également être une activité bénéfique pour votre flore intestinale.

Participer une activité sportive douce telle que le yoga peut également réduire la charge mentale, principalement responsable du stress (qui cause la chute du nombre de bonnes bactéries intestinales). 

Les traitements pour renforcer sa flore intestinale

Les probiotiques 

Vous vous sentez gênés depuis plusieurs semaines par des ballonnements et des maux de ventre à répétition ? 

En plus d’une bonne hygiène de vie, les médecins recommandent la prise de probiotiques en compléments alimentaires : seuls les produits qui apportent au moins 10 milliards de bactéries par prise ont de l’effet sur la flore intestinale. Ils sont disponibles sous forme de poudre ou de gélules. 

La consommation d’antibiotiques peut provoquer un déséquilibre de la flore car ils agissent largement sur les mauvaises mais aussi les bonnes bactéries.

 En cas de prise, on recommande également de consommer des probiotiques pour renforcer la flore. 

Les prébiotiques

Les prébiotiques ont la propriété d’accroître la croissance et l’activité des probiotiques.
Si vous consommez des probiotiques, il est préconisé de prendre également des prébiotiques afin de recoloniser la flore intestinale en bonnes bactéries.
Elles peuvent être consommées via votre alimentation (le blé, l’orge, le seigle, les asperges, l’ail, les artichauts, les oignons, les bananes) ou via la consommation de compléments alimentaires riches en fructo-Oligosaccharides (FOS) et/ou des Galacto-Oligosaccharides (GOS) qui vont nourrir les probiotiques.

Un avis médical est fortement conseillé avant la prise de pré ou probiotique.

décembre 11, 2020 Barbara Benattasse No comments exist

Vous trouvez que votre mine parait terne voire trop clair ? Voici quelques conseils pour avoir un joli teint en hiver.

Les vacances semblent si loin…Il y a quelques semaines encore vous aviez des petits restes de votre teint halé, ce n’est désormais plus le cas. Voici quelques conseils pour garder un joli teint durant cette période hivernale lorsque l’on ne prévoit pas de départ au soleil.

Comment prendre soin de sa peau ?

Avant toute chose, pour avoir un beau teint, il faut prendre soin de sa peau, qu’elle soit sèche, mixte ou grasse.

Voici les étapes pour une routine beauté parfaite.

  1. lavez-vous le visage tous les matins avec un produit adapté à votre type de peau et démaquillez-vous soigneusement chaque soir avant de vous appliquer un soin de nuit hydratant, lissant ou raffermissant selon votre âge.
  2. une à deux fois par semaine, procédez à un gommage doux qui va enlever les peaux mortes et les impuretés en profondeur. Massez bien afin d’activer la micro-circulation.
  3. Appliquez un masque hydratant qui va apporter de la douceur et de l’éclat à votre peau afin d’avoir un beau teint.
  4. Appliquez chaque jour une crème hydratante adaptée à votre type de peau ainsi qu’une crème solaire qui vous évitera, entre autres, d’avoir de nombreuses tâches.

Un joli teint, ça passe également par l’alimentation

Pour avoir une belle peau, l’alimentation joue un rôle primordial. Se nourrir essentiellement de produits riches en matière grasse peut provoquer de nombreux boutons et une peau grasse.

Il est important de varier et de manger un peu de tout. Si, pour vous, avoir un joli teint est primordial, vous pouvez privilégier les aliments à base de carotène (les carottes, les épinards, les blettes, les abricots secs, le potimarron, la patate douce, le persil…). On recommande également de boire beaucoup d’eau (sauf contre-indication du médecin).

Également, il existe des compléments alimentaires à base de bêta-carotène, vitamines C et/ ou d’antioxydants qui permettent d’obtenir un teint rayonnant. Elles apporteront le complément dont vous aurez besoin.

Quelques conseils maquillage pour avoir un joli teint

Il arrive que malgré tous nos conseils, le teint reste quelque peu terne. Qui dit que nous n’avons pas le droit à un petit peu d’artifices ?

Les fonds de teint trop couvrants sont, en tout cas, à proscrire. Ils ont tendance à boucher les pores de la peau et à vous créer de nombreux bouton et imperfections. Désormais, il existe de nombreux compromis bien plus sain pour la peau.

Privilégiez les fonds de teint ou crème teintée à effet lumineux pour raviver votre teint en un instant. Nous recommandons également les bb, cc ou dd crèmes vendues en pharmacie qui sont, pour la plupart, reconnues pour ne pas étouffer les pores de la peau et apporter ce dont elle a besoin. 

Il est également possible de s’appliquer une dose raisonnable d’autobronzant sur votre visage et votre corps. Attention, vous devez choisir soigneusement le vôtre afin qu’il ne provoque ni allergie ni tâche. 

Notre équipe se tient à votre disposition pour vous trouver le ou les produits adaptés à votre peau. 

novembre 30, 2020 Barbara Benattasse No comments exist

On arrive aujourd’hui à la conclusion de ce mois sans tabac. Certains auront réussi à diminuer, d’autres auront essayé sans succès. Quels sont les conseils pertinents pour dire adieu définitivement à la cigarette qu’elle soit classique ou électronique ?

Tout commence par la motivation

C’est le point de départ de votre plan d’action. Sans cela, il serait presque inutile d’essayer. Déterminer tout d’abord les raisons pour lesquelles il est primordial pour vous d’arrêter cette dépendance.

Elle peut être économique, de santé, pour son entourage, ou bien encore pour l’odeur qui peut finir par s’imprégner un peu partout dans votre maison, sur vos vêtements …

Les étapes pour arrêter la cigarette sereinement

Vous êtes motivé ? C’est parti pour un changement dont vous serez très fier !

Voici les étapes essentielles pour tenir le coup :

  • Dresser une liste de tout ce qui fait que ce changement serait un renouveau très positif (diminution du risque de cancer de la bouche, la langue, la gorge ou encore les poumons mais aussi des risques cardiovasculaires comme l’infarctus ou l’AVC)
  • Fixer une date à laquelle vous prévoyez de stopper la cigarette
  • Arrêter progressivement car sans cela vous risquez de ne pas tenir le coup
  • Utiliser des substituts à base de nicotine type patchs, chewing-gums, varénicline (Champix ®) sous forme de comprimés ou encore Bupropion (Zyban ®). Demandez conseil à votre médecin pour toutes prescriptions
  • Se renseigner pour se faire suivre par une sophrologue ou faire de l’hypnose pour que l’arrêt de la cigarette ne soit pas trop difficile
  • Se faire aider avec des applications mobiles comme Tabac info service qui permet de bénéficier d’un suivi personnalisé grâce à des conseils d’experts, des exercices pour ne pas craquer, des vidéos de relaxation, des infos utiles… ou encore QuitNow! et Stop-Tabac. Toute aide est bonne à prendre !
  • Créer une tirelire avec les économies réalisées, cela vous motivera à poursuivre vos efforts
  • Pratiquer une activité physique régulière afin de garder le moral grâce aux endorphines relâchées après l’effort
  • Anticiper les situations à « risque » : toutes ces fois où vous avez envie de fumer comme après un bon café, avec un autre ami qui fume prenant une pose dehors etc.. Il va falloir les éviter. Vous pouvez évidemment prévenir vos proches du changement. Il ne sera pas évident au début mais comme tout, on finit par s’y habituer. Vous reprendrez une nouvelle routine mais, cette fois-ci, sans cigarette !
© Pixabay

Les bienfaits de l’arrêt de la cigarette 

L’état de santé d’une personne ayant arrêté le tabac rejoint celle de quelqu’un n’ayant jamais fumé au bout d’environ 15 ans. L’arrêt définitif du tabac peut permettre de diminuer 

  • les symptômes allergiques
  • l’intensité des crises d’asthme
  • les bronchites chroniques
  • la teinte et l’élasticité de votre peau qui reprend une couleur et un aspect plus sain
  • l’haleine qui devient plus agréable et moins fétide. 
  • l’aspect jaunâtre de vos dents

Courage ! Si vous avez lu cet article, vous êtes d’ores et déjà sur la bonne voie pour arrêter la cigarette définitivement. Tout se joue entre vos mains !