Auteur : admin5963

septembre 21, 2020 admin5963 No comments exist

Cela fait quelque temps que vous sentez votre enfant un petit peu ailleurs ? Il peut être en manque de minéraux ou de vitamines. 

Pourquoi les enfants doivent consommer des vitamines et minéraux ?

Les micronutriments (les vitamines, les minéraux, les acides gras essentiels…) jouent un rôle fondamental pour le bon fonctionnement des cellules des enfants.

Tout passe déjà par l’alimentation :

  • apprendre à diversifier l’alimentation pour vos enfants en dose raisonnable 
  • privilégier les aliments naturellement riches en micronutriments (fruits et légumes, poissons gras, céréales complètes…)
  • limiter la consommation de sucres raffinés

Si malgré tous ces efforts, votre enfant est fatigué, s’il multiplie les rhumes ou les infections ORL, s’il a du mal à se concentrer à l’école, il se peut qu’il ait besoin d’une petite cure de vitamines.

Pour compenser ce manque, il ne faut pas hésiter à leur faire prendre des compléments nutritionnels.

Quels vitamines choisir pour les enfants ? 

Pour qu’un enfant soit vif et en parfaite santé, il a besoin de : 

  • fer : du lait de croissance jusqu’à ce que l’enfant puisse consommer 100 g de viande (quelle qu’elle soit) par jour, répartis sur les deux repas principaux.
  • calcium : 2 à 3 produits laitiers (yaourt, lait, fromage, fromage blanc…) par jour. 
  • acides gras essentiels : du poisson 1 à 2 fois par semaine. Il peut également consommer de l’huile de colza, de noix ou de soja.
  •  fibres (1 à 2 fruits ou légumes par jour, en variant.) 
  • vitamine C et D

Une grande majorité des enfants souffre d’un déficit en vitamine D mais aussi en minéraux, comme le fer, qui touche 20 % à 30 % des jeunes enfants. Les carences en vitamines et minéraux peuvent être la source d’anémies, de problèmes de croissance, de difficultés d’apprentissage ou d’un système immunitaire faible.

Afin de palier au problème, l’idéal est de proposer à votre enfant un apport supplémentaire en vitamines ou minéraux. 

Pour faire votre choix, le mieux serait de commencer par faire faire une prise de sang à votre enfant afin de constater s’il y a effectivement des carences. 

 Si c’est le cas, notre équipe vous proposera différents produits en fonction des besoins de vos enfants. 

Attention : Il ne faut pas donner de produits à vos petits sans l’avis d’un médecin ou d’un professionnel de santé.

vitamines enfants
septembre 8, 2020 admin5963 No comments exist

Pour cette rentrée, nous avons ajouté de nouvelles marques qui devraient vous plaire : Clarins, Respire, Alvadiem, Spring food. On vous en dit plus !

Qui dit rentrée, dit nouvelle gamme ! On vous présente aujourd’hui quatre enseignes qui vont, très certainement vous intéresser.

La marque Respire

Cette enseigne fait le buzz depuis plusieurs mois, la fondatrice Justine Hutteau a fait le tour des plateaux télé pour dévoiler au grand public son concept plutôt innovant.

Respire est une marque éco-responsable et leurs produits sont composés à plus de 90 % d’ingrédients naturels. Elle est également vegan.

La fondatrice Justine Hutteau, a confié sur le site officiel de la marque :  » J’avais envie de créer une marque en laquelle les gens pourraient avoir confiance et qui les aiderait à mieux comprendre ce qu’ils s’appliquent sur le corps. »

Les produits phares Respire ? Les déodorants ainsi que leurs crèmes solaires qui ne sont pas nocives pour les fonds marins. 

Vous pouvez d’ores et déjà les découvrir dans notre pharmacie ainsi que leurs autres produits dont les shampoings solides, savons ou leur dentifrice. 

La marque Clarins

Une enseigne que l’on ne présente plus et qui, comme Clinique, est souvent recommandée par les dermatologues. Elle proposerait des produits très efficaces.

Que ce soit pour hommes ou pour femmes, découvrez une grande partie de leur gamme dans notre pharmacie. De l’anti-cernes au sérum anti-âge en passant par la crème raffermissante pour le corps ou encore le gommage.

N’hésitez pas à questionner notre équipe si vous souhaitez en savoir plus sur les différents produits de ces deux nouvelles marques.

L’enseigne Alvadiem

Cette marque propose des produits à base de miel aux vertus réparatrice. Elle est recommandée par les pédicures/ podologues.

« alvadiem est né de notre amour des abeilles, pour qui tout commence dans une alvéole, et de notre volonté d’améliorer chaque jour, le confort des peaux sensibles » est-il écrit sur le site de la marque.

La marque Foodspring

Elle propose de délicieux produits hyper protéinés grâce à la « Whey bio ». Il s’agit d’une protéine bio et nutritive. Terminé les restrictions grâce à leurs différents produits qui ont déjà séduit la sphère des influenceurs et célébrités internationales.

juillet 31, 2020 admin5963 No comments exist

Lors de l’été et de l’arrivée de la chaleur, il faut redoubler d’attention lorsque l’on consomme des médicaments. Voici nos recommandations.

Quels types de médicaments sont à risque ?

Avant toute chose, sachez que la plupart des médicaments ont passé des tests de stabilité lors de leur fabrication. Ils sont donc censés pouvoir supporter jusqu’à 40°C durant un certain temps (plusieurs mois) avant de se détériorer.

Cependant, certains médicaments ne supportent pas la chaleur :

  • l’insuline
  • les vaccins
  • les suppositoires

Bien qu’ils soient résistants à la chaleur, quelques-uns peuvent contribuer à l’aggravation de certains symptômes dont :

  • le syndrome d’épuisement et du coup de chaleur (troubles de l’hydratation et électrolytiques, altération de la fonction rénale, augmentation du rythme cardiaque…)
  • les effets de la chaleur (en abaissant la tension artérielle ou en altérant globalement la vigilance)

Les médicaments les plus concernés sont :

  • Les diurétiques : principalement prescrits aux personnes cardiaques, ils peuvent accentuer la déshydratation. Il est donc recommandé de boire un verre d’eau plusieurs fois par heure.
  • Les neuroleptiques : donnés en traitement des troubles mentaux, ils ont tendance à dérégler la température du corps et peuvent provoquer une hyperthermie. 
  • Les anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINSI) peuvent aggraver le syndrome d’épuisement-déshydratation. Certains, comme l’aspirine, sont vendus sans ordonnance. Il est déconseillé d’en prendre sans avis médical.
  • Les antiviraux peuvent altérer la fonction rénale.
  • Les antihypertenseurs aggravent indirectement les effets de la chaleur.
  • Les anti-épileptiques deviennent toxiques en cas de déshydratation, d’où l’importance de s’hydrater régulièrement ( boire au moins 2 l d’eau par jour en cas de forte chaleur). 
  • Les anti-migraineux ont tendance à diminuer la faculté du corps à transpirer.

De façon générale, les patients doivent demander un avis médical pour adapter leur traitement durant l’été.

médicaments et chaleur

Comment gérer la conservation des médicaments l’été ?

Si vous partez en vacances avec des médicaments à conserver entre 2 et 8°C, pensez à respecter la chaîne du froid et à les mettre dans un sac isotherme réfrigéré.
Pour les médicaments à conserver à une température inférieure à 25 ou à 30°C, évitez de les ranger dans le coffre d’une voiture ou en plein soleil. Un sac isotherme non réfrigéré sera suffisant pour les protéger.

juillet 28, 2020 admin5963 No comments exist

Des difficultés à marcher car vous avez l’impression d’avoir deux poteaux à la place des jambes ? Découvrez comment remédier aux jambes lourdes.

Pourquoi avons-nous des jambes lourdes ?

Ce phénomène s’explique par un mauvais retour du sang dans les veines. Lorsqu’on marche toute la journée ou que les veines sont dilatées par la chaleur, le sang ne remonte pas correctement vers le cœur et stagne dans les jambes. Elles se mettent donc à gonfler.

Outre la chaleur, les problèmes d‘insuffisance veineuse augmentent avec le vieillissement, les périodes prémenstruelles, l’obésité ou encore la grossesse. Le fait d’être enceinte exerce une compression sur les veines des membres inférieurs, amplifiant ce phénomène désagréable.

remédier jambes lourdes
© Pixabay

Comment traiter les jambes lourdes ?

Changer ses habitudes

Reprendre une activité sportive régulière : la marche, la nage ou encore le vélo sont particulièrement recommandés pour réactiver le retour veineux.

Il est également possible d’alléger les jambes en les comprimant grâce aux collants et chaussettes de compression. Elles exercent une pression plus forte au niveau de la cheville, puis dégressive jusqu’en haut de la jambe. On les utilise souvent lors de long voyage en avion ou en train.

Si vous avez des douleurs récurrentes la nuit, vous pouvez surélever les pieds de votre lit. Durant le sommeil, l’immobilité ralentit la circulation sanguine. Les surélever de dix à quinze centimètres aide le sang à remonter vers le cœur.

Adapter son alimentation

Les molécules flavonoïdes sont des substances antioxydantes qui renforcent la paroi des veines et fluidifient le sang. On les retrouve dans certaines plantes (le petit houx, la vigne rouge, le cyprès ou encore la prêle) à consommer en compléments alimentaires ou en tisane ainsi que  dans notre alimentation (huile d’olive, fruits rouges, brocolis, épinards…).

De plus, il est recommandé de limiter la consommation de sel et d’alcool qui ont tendance à dilater les artères et les veines.

Lorsque l’on est sujet aux jambes lourdes, il est conseillé de ne pas prendre trop de poids : la masse grasse pèse sur les veines.

Prendre un traitement médicamenteux

Vous pouvez débuter une cure de veinotoniques de deux ou trois mois ( Daflon, Ginkor, Esberiven, ou  encore Cyclo 3 ) qui ont pour but de relancer la circulation dans les zones les plus sensibilisées. Les médecins vasculaires leur reconnaissent une certaine efficacité. 

Se faire suivre par un professionnel de santé

Le kinésithérapeute peut être sollicité afin de soulager la sensation de jambe lourde avec un drainage lymphatique manuel. Il masse, stimule les tissus et resserre les capillaires sanguins. Vous pouvez également le faire vous-même en massant les mêmes zones avec une crème ou une huile mise au frigo au préalable. On conseille l’utilisation de crèmes à base de plantes reconnues pour leurs bienfaits sur le retour veineux : marron d’Inde, fragon épineux ou encore hamamélis.

Pour finir, voici une petite astuce dans le cas où vous devriez rester longtemps debout : montez sur les demi-pointes sans forcer, redescendez pied à plat plusieurs fois. Cela permettra de faire travailler votre mollet et activera de nouveau votre circulation.

juillet 9, 2020 admin5963 No comments exist

Avec l’arrivée des beaux jours, reviennent souvent les allergies. Comment les traiter ? On vous apprend à les gérer au quotidien pour finir par les oublier.

Qu’est-ce qu’une allergie ?

Après un premier contact avec un allergène, par voie respiratoire, cutanée ou alimentaire, l’organisme fabrique des anticorps spécifiques dirigés contre l’allergène. Lors d’un contact ultérieur avec le même allergène, ces anticorps réagissent en provoquant une réaction allergique inflammatoire qui se déclare sous différentes formes.

Parmi les allergènes les plus fréquents, on retrouve les acariens, les pollens, les animaux, les insectes, les moisissures, les aliments, les médicaments, les vaccins, les anesthésiques, les bijoux fantaisies…

Le plus souvent, les manifestations allergiques surviennent chez des personnes génétiquement prédisposées. Un ou plusieurs membres de leur famille présentent les mêmes réactions allergiques.

Comment se manifeste une allergie ?

Selon l’endroit, l’allergie pourra provoquer différentes réactions :

  • Au niveau du nez : une rhinite allergique ( congestion, éternuement, écoulement nasal)
  • Au niveau des yeux : une conjonctivite allergique ( les yeux qui piquent ou pleurent régulièrement)
  • Au niveau des bronches : un asthme ( contraction des muscles bronchiques, sécrétion de mucus……)
  • Au niveau de la peau :  de l’eczéma ou de l’urticaire qui l’irrite
  • Au niveau de la bouche : un œdème de Quincke qui peut aller jusqu’à l’étouffement.

La réaction allergique la plus sévère de l’organisme est le choc anaphylactique. Il est rare mais peut toucher tous les organes du corps et entraîner une réaction fatale.

Notre équipe se tient à votre écoute si vous avez la moindre question à ce sujet.

allergies

Comment les traiter ?

La première étape pour la traiter est de bien la cerner  Nous vous conseillons de prendre rendez-vous chez un allergologue pour cela. Ce spécialiste confirmera le diagnostic et identifiera le ou les allergène(s) en cause par des tests cutanés et/ ou une prise de sang.

La désensibilisation

S’il s’agit d’allergies saisonnières comme celles aux pollens, acariens, à certaines moisissures, aux venins de guêpes et d’abeilles, il est possible de faire une désensibilisation.

Cette technique a pour but d’exposer progressivement l’organisme à l’allergène afin que le système immunitaire finisse par le tolérer. Elle dure normalement quatre mois.

Elle peut se faire par voie sublinguale. Le traitement se prend chaque matin : on dépose sous la langue des doses croissantes d’extrait de l’allergène sous forme de comprimés ou de gouttes.

En cas d’allergie sévère, notamment comme celles aux venins de guêpes et d’abeilles, le traitement se fait plutôt par injections sous-cutanées chez le médecin ou en milieu hospitalier.

La cure ponctuelle

L’allergie est déjà là et vous avez besoin de la traiter ? Voici différentes méthodes en fonction de la zone concernée.

Attention, toutes les recommandations énoncées nécessitent tout de même l’avis d’un professionnel de santé. Certaines se prennent uniquement avec une ordonnance de la part de votre médecin.

  • En comprimé : pour toutes sortes d’allergies, il est possible de prendre des médicaments à base de loratadine ou de cétirizine . Ce sont des antihistaminiques censés calmer la réaction allergique.
  • En goutte : elles sont utilisées en cas d’allergies oculaires. L’un des produits les plus utilisés est opticron
  • En spray nasal : des produits comme allergyl sont souvent conseillés
  • En crème : principalement utile lors d’une crise d’urticaire ou d’eczéma. On recommande souvent la crème onctose à base de corticoïdes.
  • En huiles essentielles : elles sont particulièrement efficaces pour les rhinites ou l’asthme allergique.
    • De camomille romaine : mélangez 2 gouttes de cette huile dans 1 cc d’huile végétale. Massez le thorax et le haut du dos de 1 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration de la crise (maximum 3 jours).
    • De lavande fine : déposez 2 à 3 gouttes de cette huile sur un mouchoir. Respirez plusieurs fois dans la journée.
    • D’eucalyptus radié : Inspirez profondément à quelques centimètres du flacon ouvert, 3 à 5 fois par jours pour dégager le nez et réduire les symptômes de l’allergie
    • De Khella : Efficace pour les crises d’asthme allergiques. Mélangez 2 gouttes de cette huile avec une huile végétale puis massez sur le thorax.
juin 23, 2020 admin5963 No comments exist

Les beaux jours sont là, il est temps de se prendre en main afin d’avoir une belle peau tout l’été. Voici nos recommandations. 

Pourquoi être encore plus vigilant avec sa peau l’été ?

Qui dit été dit, en temps normal,  soleil. S’il a ses effets positifs sur la bonne humeur ou encore sur le teint (cette bonne mine si recherchée tout le reste de l’année), il a également de nombreux effets néfastes.

Il produit de nombreux rayons dont les UV qui accélèrent le vieillissement des cellules de la peau et sont ainsi responsables de l’accentuation des rides, de taches brunes, de la tendance à avoir de la rosacée (qui touche les petits vaisseaux du visage et le rend plus rouge à certains endroits)

Les UV pénètrent dans le noyau des cellules cutanées et peuvent également y créer des mutations génétiques, responsables de cancers de la peau.

Il faut donc savoir se protéger contre eux efficacement.

Comment avoir une belle peau l’été ?

Pour avoir une peau saine, il est nécessaire de respecter un schéma assez simple :

  • L’hydratation : Trouvez une crème adaptée à votre peau qu’elle soit grasse, normale ou sèche.
  • L’auto-massage : Vous avez uniquement besoin de vos mains pour réduire les cernes et ridules. On crée des mouvements de peau de l’intérieur vers l’extérieur des pommettes. Au niveau du front et des joues, on exerce des légères pressions comme des petits pincements pour stimuler la micro-circulation.
  • La protection solaire : Choisissez une crème solaire à indice SPF  minimum 30 pour protéger votre peau des UV.
  • L’exfoliation : Trouvez un gommage pour le visage et le corps afin d’enlever les peaux mortes chaque semaine.

Les astuces naturelles pour avoir une belle peau

Des astuces pour les peaux sèches

  • L’huile d’amande douce : Elle nourrit, apaise, tonifie et répare la peau. Riche en vitamines et en fer, l’huile d’amande douce gomme les signes du vieillissement cutané. Appliquez-en quelques gouttes sur le visage tous les jours, en faisant des mouvements circulaires afin qu’elle agisse en profondeur.
  • L’argile verte : Il est bénéfique aux peaux asséchées, on le recommande en masque. Pour le faire, diluez l’argile sous forme de poudre dans de l’huile d’olive et non de l’eau.
  • Le bain d’avoine : Les flocons d’avoine infusés dans votre bain bien chaud hydrateront votre peau en profondeur ! Versez dans un filtre à café ou un bas deux poignées de flocons d’avoine puis refermer bien le sachet et laissez infuser dans un bain bien chaud. Vous pourrez également vous servir de cela comme gant de toilette afin de profiter de tous les bienfaits du jus d’avoine.
avoir une belle peau été
© Unsplash

Des astuces pour les peaux grasses

  • La tomate : Riche en acide citrique ce fruit aide à l’élimination des points noirs. Coupez de fines tranches de tomates bio bien lavées puis posez-les sur votre visage en évitant le contour de yeux. Laissez agir environ 10 minutes, puis rincez à l’eau minérale.
  • Le thé noir : Infusez-le dans de l’eau bouillante, puis laissez-le refroidir, appliquez-le sur votre visage à l’aide d’un coton. Cette astuce vous garantie une peau saine et non grasse. Il est conseillé de faire cela deux semaines pour réguler le sébum de votre peau.  
  • Huile de noisette, de nigelle, de pépins de raisins ou de jojoba : Elles ont toutes des vertus régulatrices de sébum. 

Des astuces pour tous types de peau

  • L’huile essentielle de carotte ou de bois de rose : Ils sont de puissants raffermissant et antirides. Ajoutez une goutte dans votre crème du jour. 
  • Le marc de café : L’utiliser comme gommage est une bonne solution pour avoir une belle peau. En plus de recycler celui que vous utilisez tous les matins, le marc vous débarrassera des impuretés !
  • Le gros sel : Un exfoliant naturel pour se débarrasser des peaux mortes, mélangez deux poignées de gros sel marin, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et quelques gouttes d’huiles essentielles de citron ou lavande. Frottez pour bien répartir les cristaux de sel et bien éliminer les peaux mortes

Vous êtes désormais parés pour l’été, n’oubliez pas les chapeaux !

juin 9, 2020 admin5963 3 comments

Afin d’éviter les mauvaises surprises durant l’été, découvrez comment protéger vos cheveux colorés.

Les cheveux colorés (ou décolorés) sont les premiers à subir les méfaits du soleil, du chlore et du sel ! Ces éléments provoquent une oxydation des pigments  sur les cheveux colorés qui ont tendance à devenir ternes ou à changer de teinte. Il est donc impératif de suivre un traitement afin de les protéger.

Cheveux colorés au soleil : comment les protéger correctement ?

Préparer ses cheveux colorés à l’exposition au soleil

La première étape pour une chevelure de rêve et d’adapter ses habitudes capillaires à la période.

Avant une exposition au soleil,  il vaut mieux demander à son coloriste de foncer un peu la teinte habituelle, afin que les effets éclaircissants du soleil ne provoquent pas un changement trop important. Un mois avant le départ, il vous suffira de faire le point sur l’état de la fibre capillaire. S’ils sont trop secs, il est essentiel de faire des masques plusieurs fois par semaine. Cela permettra de bien refermer les écailles et empêcher que les UV ne décolorent les cheveux.

Quels produits pour protéger ses cheveux l’été ?

Il est important de se renseigner sur la composition des produits que vous utilisez au quotidien. Vous pouvez consulter les formules INCI ( nomenclature internationale des ingrédients cosmétiques) des soins que vous achetez. Certains actifs sont tout particulièrement utiles pour sublimer la couleur de vos cheveux.

On y compte :

  • l’huile d’argan, qui procure de la brillance et de la vigueur aux cheveux colorés
  • la lécithine de soja : elle hydrate et nourrit, ce qui permet d’apporter de la brillance à votre couleur
  • les protéines de riz, qui possèdent les mêmes vertus que la lécithine de soja,
  • les protéines de soie, qui assurent des cheveux doux et soyeux
  • le henné, pour les brunes, pour raviver l’éclat de la couleur,
  • la plante hamamélis pour ses vertus hydratantes
  • l’huile de pépins de raisin : riche en acides gras, elle est nourrissante, réparatrice et apporte de l’éclat à la chevelure.

Garder une belle coloration sur ses cheveux tout l’été

Durant l’été,  ne négliger surtout pas votre chevelure surtout si vos cheveux sont colorés. Il faudra ainsi continuer les masques à plusieurs reprises dans la semaine. Comptez maximum deux shampoings par semaine pour éviter de fragiliser les cheveux.

On recommande également de protéger ses cheveux avec un spray anti-UV ou des huiles et crèmes capillaires solaires. On les applique au moment du coiffage ou directement sur place, à la plage ou à la piscine pour limiter les dégâts et il ne faut pas oublier de renouveler l’application post-baignade ( c’est finalement pareil que la fréquence d’application de crème solaire). 

Si la couleur change malgré tous vos efforts

Le magazine Elle a reçu les conseils de Ben, Hairstylist et coloriste pour The reporthair.

Votre belle coloration a viré de couleur ? Pas de panique !

 Si les cheveux changent de couleur au soleil, il suffit de verser un jus de citron et une aspirine effervescente dans une bassine d’eau. On laisse ensuite tremper les cheveux 10 minutes puis on procède au shampoing, comme d’habitude .

Notre équipe est à votre disposition pour vous trouver le/les produits dont vous avez besoin en fonction de votre problématique. Rendez-vous dans notre pharmacie de Courbevoie.

mai 15, 2020 admin5963 No comments exist

En cas d’épidémie, il est important de booster son système immunitaire afin de limiter les risques de contamination. Découvrez comment le faire.

Qu’est-ce que l’immunité ?

L’immunité est la capacité que possède le corps à se défendre contre des substances menaçantes pour son bon fonctionnement ou sa survie. Celles-ci peuvent être de trois sortes :

  • des microbes (virus, bactéries, champignons, parasites)
  • des cellules devenues cancéreuses ( malignes)
  • un corps étranger (une écharde, aussi bien qu’un organe greffé).

Il peut s’affaiblir avec l’âge, l’apparition de maladies ou le mode de vie (stress, tabagisme, manque de sommeil…).

À quoi sert l’immunité ?

C’est le système immunitaire qui vous assure la lutte ponctuelle contre les infections courantes (rhume, grippe, cancer…). Avoir un système immunitaire sain est non seulement un gage de santé, mais aussi et surtout de vie !

Sans système immunitaire solide, une simple coupure deviendrait fatale puisqu’elle exposerait nos tissus à de nombreux microbes naturellement présents dans l’air, l’eau et sur la peau.

comment booster son immunité

Booster son immunité grâce à son hygiène de vie

Avoir un mode de vie sain est nécessaire pour s’assurer d’avoir un système immunitaire en béton. Cela passe évidemment par une alimentation saine mais également différents autres éléments :

  • Bien dormir la nuit. La première chose à faire est de déterminer le nombre d’heures de sommeil dont vous avez besoin chaque jour et tenter de respecter ce timing quotidiennement afin d’éviter l’accumulation de la fatigue.
  • L’activité physique régulière. Cela peut être simplement la marche durant 30 minutes par jour. Encore une fois, il s’agit de trouver son équilibre car une activité physique modérée entrainerait l’augmentation des cellules de l’immunité et réduirait le risque d’infection respiratoire de 40 % et à l’inverse, le surentraînement provoquerait une baisse du taux de lymphocytes, ce qui impliquerait moins d’anticorps potentiels en cas d’agression.
  • La gestion du stress. Une personne stressée à plus de risques de tomber malade. Pour se maintenir en bonne santé, il est important d’arriver à prendre du temps pour soi et réussir à faire le vide. Il est également possible de se faire aider pour cela ( par un psychologue, un sophrologue ou un kinésiologue par exemple…)

Booster son système immunitaire grâce aux huiles essentielles

Chaque huile essentielle a ses propriétés guérissantes. Plusieurs ont des vertus antivirales et immunostimulantes. On y compte :

  • l’huile essentielle de Ravintsara ( afin de stimuler ses défenses immunitaires)
  • l’huile essentielle de Tea Tree ( vertus antibactériennes)
  • l’huile essentielle de Thym à Linalol ( vertus antivirales et antibactériennes)
  • l’huile essentielle de citron ( pour le système digestif)
  • l’huile essentielle d’eucalyptus radié ( vertus antivirales et antibactériennes).

Pour un effet stimulant voici une petite recette miracle :

Mélangez 20 gouttes d’huile essentielle de ravintsara, 20 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié, 20 gouttes d’huile essentielle de citron jaune. Déposer 3 gouttes de ce mélange sur un comprimé neutre 1 fois par jour, 5 jours sur 7, tant que dure la phase épidémique.

comment booster son immunité

Booster son immunité grâce à votre alimentation

Vous trouverez les apports nécessaires au bon développement de votre organisme dans votre alimentation quotidienne. Un corps en bonne santé a besoin de : vitamines (A, C, D…), cuivre, fer, sélénium et zinc.

Mais où trouver ces vitamines et oligoéléments ?

  • La vitamine A : carotte crue, épinard cru, laitue
  • La vitamine C : cassis, persil, orange, kiwi, chou-fleur cru, zestes de citron…
  • La vitamine D : oeuf poché, saumon fumé, hareng, huile de foie de morue 
  • Le cuivre : Chocolat, noisettes, crevettes cuites…
  • Le fer : épinard cuit, graines de coriandre, pain complet, graines de sésame, boeuf 
  • Le sélénium : jaune d’oeuf, thon cuit au four, champignons de Paris, Emmenthal râpé  
  • Le zinc : cacao non sucré, pain de seigle, steak haché 5% de MG… 

Il est également possible de consommer des compléments alimentaires afin de renforcer votre système immunitaire. Notre équipe se tient à votre disposition pour vous conseiller le produit idéal en fonction de vos besoins.

mars 17, 2020 admin5963 No comments exist

Il est temps de rétablir la vérité autour du coronavirus et de vous faire oublier toutes les idées reçues qui vous font perdre votre sang-froid.

Ce virus a rendu la planète entière en confinement. En tant que professionnels de santé nous nous devons de clarifier la situation.

Qu’est-ce que le coronavirus ?

Il n’y a pas un, mais des coronavirus. Cette famille de virus doit son nom à la forme de couronne qu’ont les protéines qui les enrobent. Il faut savoir que certains d’entre eux infectent les animaux et d’autres les hommes. Ils sont susceptibles d’être à l’origine d’un large éventail de maladies. Chez l’homme, ces maladies vont du rhume banal à une infection pulmonaire sévère, responsable d’une détresse respiratoire aiguë.

Ceux qui peuvent toucher l’homme sont le SRAS-CoV, le SARS-CoV-2, et le MERS-CoV.

  • Le SRAS-CoV :  provoque un syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). Il est apparu en Chine.
  • Le SARS-CoV-2 : également apparu en Chine en décembre 2019. Les premiers cas recensés sont des personnes s’étant rendues sur un marché local, à Wuhan. Sur le plan virologique, il est très proche du SRAS-CoV.
  • Le MERS-CoV : entraîne aussi un syndrome respiratoire et a surgi au Moyen-Orient, en Arabie saoudite.

Comment peut-on attraper le coronavirus ?

Tout a commencé par une espèce (« réservoir ») qui a hébergé le virus sans être pour autant malade et l’a transmis à une autre espèce, qui l’a transmis à l’homme.

Il semblerait que dans le cas de ces virus, l’animal réservoir ait été la chauve-souris pour le SRAS-CoV et le SRAS-CoV2, il est souvent consommé au sud de la Chine. Quant au MERS-CoV, il serait transmis par le dromadaire.

Les coronavirus SRAS-CoV, SARS-CoV-2, et le MERS-CoV se propagent par les postillons (gouttelettes de salive) projetés en toussant ou en éternuant.

Quelles sont les mesures à mettre en place pour soi et ses proches ?

Il faut éviter les contacts étroits ( moins d’un mètre) et prolongés pour ne pas transmettre le virus.

Un des facteurs de transmission semble être le contact des mains avec des surfaces infectées puis avec la bouche, le nez ou les yeux. En fonction des températures et du taux d’humidité, le virus peut survivre entre quelques heures et quelques jours, sur diverses surfaces, si elles ne sont pas désinfectées. Il est donc essentiel d’éviter de toucher ces zones du visage lorsque vous avez des mains sales, car elles seraient des portes d’entrée possibles du virus dans votre organisme.

Les mesures dites « barrières » sont donc indispensables pour limiter l’impact du virus :

  • se laver fréquemment les mains avec du savon ou du gel hydroalcoolique
  • éternuer ou tousser dans son coude
  • utiliser des mouchoirs à usage unique
  • ne pas se serrer la main
  • ne pas s’embrasser pour se dire bonjour…

coronavirus idées reçues

Quels sont les symptômes ?

Les premiers, sans gravité sont la toux et la fièvre qui doivent tout de même être surveillés. Vous pouvez appeler votre médecin dans ce cas pour lui demander conseil ou bénéficier d’une téléconsultation.

L’appel au Samu (15) est réservé uniquement aux personnes présentant des symptômes graves, à savoir : la toux, la fièvre, une mauvaise respiration et/ ou un malaise.

Seuls les patients présentant des signes sévères ou les résidents d’établissements médico-sociaux ou encore les médecins sont soumis à des tests de dépistage.  Si l’infection est présente, les patients “sans gravité” (80% des malades) restent confinés chez eux et sont suivis par leur médecin généraliste.

Les patients « à risque » continuent, eux, à être pris en charge à l’hôpital. “Ce dispositif vise à ne pas saturer les capacités d’hospitalisation des établissements de santé ” déclare le guide ministériel à destination des professionnels de santé.

Comment soigner le coronavirus ?

Tout dépend des symptômes du patient. S’il s’agit simplement de fièvre :  prenez des médicaments pour la faire baisser (paracétamol)…

Dans les formes sévères du virus, les personnes malades peuvent recevoir des antibiotiques lorsqu’une co-infection bactérienne est présente. Elles peuvent également être mises sous assistance respiratoire…

Voici un petit rappel :

coronavirus idées reçues

Il est important de ne pas céder à la panique. Si les mesures de confinement sont respectées, il n’y a aucune raison que le virus se propage. Il faut juste prendre son mal en patience et limiter un MAXIMUM ses déplacements.

Notre pharmacie est ouverte 6j/7 et notre équipe pourra vous conseiller dans la limite du possible.

février 26, 2020 admin5963 2 comments

Durant le mois à venir, notre pharmacie accueillera de nouvelles marques cosmétiques. Nous allons vous les présenter plus amplement.  

Nous aimons vous proposer régulièrement des nouveautés. Pour le mois de mars, vous pourrez retrouver dans notre pharmacie trois nouvelles enseignes : Minimaliste, Ahava et Clinique. 

La marque Minimaliste 

Cette nouvelle enseigne de produits biologiques a une volonté : 

« Réduire la liste des ingrédients au strict minimum, créer des formules sans eau (elle est superflue dans les cosmétiques, car elle n’a aucune action hydratante) et se concentrer sur des actifs simples, bio et 100% naturels ont guidé nos pas. Nous souhaitons (…) changer les modes de consommation et nous recentrer sur l’essentiel. Chacun de nos soins visage et corps est naturel, ainsi irréprochable pour l’homme et la planète, mais sans compromis : nos produits sont efficaces, sensoriels et pratiques.   » 

Minimaliste propose des produits sains répondant aux problématiques de chacun ( peau grasse, sèche, à tendance acnéique…). 

Petit plus : les contenants sont en verre et réutilisables pour vos besoins personnels ( création d’un bougeoir, soliflore…). 

 

La marque Ahava 

Cette enseigne s’est très vite rendu compte des vertus des minéraux de la mer morte et a décidé de capitaliser sur cela. La technique utilisée par la marque permet l’extraction de concentré unique de minéraux de la mer Morte qui est élaboré grâce à un processus d’évaporation naturel. On surnomme ce concentré l »Osmoter™.

Ahava propose toutes sortes de produits vegan pour hydrater et soigner la peau ( soins du jour, soins de nuit, exfoliants, masques…) . Les ingrédients utilisés sont naturels et certifiés sans OGM.

« Tous nos produits sont élaborés dans nos usines sur les rives de la mer Morte avec amour et passion. Car ne l’oublions pas, AHAVA signifie AMOUR en Hébreux. » confie la marque sur son site officiel.

La marque Clinique 

A-t-on vraiment besoin de présenter cette institution en matière de produits cosmétiques ?

Cette marque beauté créée en 1968 par Carole Philips, journaliste de Vogue USA est actuellement l’une des plus utilisée par les influenceurs et célébrités. L’expertise de la marque est un gage de sécurité pour ses consommateurs.

En plus de ses produits cosmétiques, Clinique propose également une gamme très complète pour hommes.

Les fans de make-up seront également ravis puisqu’il existe une gamme de maquillages hypoallergéniques et sans parfum ( fonds de teint, mascaras, rouges à lèvres, blush, fards à paupières, brosses pour sourcils…).

En fonction de vos besoins, notre équipe saura vous conseiller la gamme de produits adaptée.

Rendez-vous dans notre pharmacie !