Coronavirus : halte aux idées reçues !

mars 17, 2020 admin5963 No comments exist

Il est temps de rétablir la vérité autour du coronavirus et de vous faire oublier toutes les idées reçues qui vous font perdre votre sang-froid.

Ce virus a rendu la planète entière en confinement. En tant que professionnels de santé nous nous devons de clarifier la situation.

Qu’est-ce que le coronavirus ?

Il n’y a pas un, mais des coronavirus. Cette famille de virus doit son nom à la forme de couronne qu’ont les protéines qui les enrobent. Il faut savoir que certains d’entre eux infectent les animaux et d’autres les hommes. Ils sont susceptibles d’être à l’origine d’un large éventail de maladies. Chez l’homme, ces maladies vont du rhume banal à une infection pulmonaire sévère, responsable d’une détresse respiratoire aiguë.

Ceux qui peuvent toucher l’homme sont le SRAS-CoV, le SARS-CoV-2, et le MERS-CoV.

  • Le SRAS-CoV :  provoque un syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). Il est apparu en Chine.
  • Le SARS-CoV-2 : également apparu en Chine en décembre 2019. Les premiers cas recensés sont des personnes s’étant rendues sur un marché local, à Wuhan. Sur le plan virologique, il est très proche du SRAS-CoV.
  • Le MERS-CoV : entraîne aussi un syndrome respiratoire et a surgi au Moyen-Orient, en Arabie saoudite.

Comment peut-on attraper le coronavirus ?

Tout a commencé par une espèce (« réservoir ») qui a hébergé le virus sans être pour autant malade et l’a transmis à une autre espèce, qui l’a transmis à l’homme.

Il semblerait que dans le cas de ces virus, l’animal réservoir ait été la chauve-souris pour le SRAS-CoV et le SRAS-CoV2, il est souvent consommé au sud de la Chine. Quant au MERS-CoV, il serait transmis par le dromadaire.

Les coronavirus SRAS-CoV, SARS-CoV-2, et le MERS-CoV se propagent par les postillons (gouttelettes de salive) projetés en toussant ou en éternuant.

Quelles sont les mesures à mettre en place pour soi et ses proches ?

Il faut éviter les contacts étroits ( moins d’un mètre) et prolongés pour ne pas transmettre le virus.

Un des facteurs de transmission semble être le contact des mains avec des surfaces infectées puis avec la bouche, le nez ou les yeux. En fonction des températures et du taux d’humidité, le virus peut survivre entre quelques heures et quelques jours, sur diverses surfaces, si elles ne sont pas désinfectées. Il est donc essentiel d’éviter de toucher ces zones du visage lorsque vous avez des mains sales, car elles seraient des portes d’entrée possibles du virus dans votre organisme.

Les mesures dites « barrières » sont donc indispensables pour limiter l’impact du virus :

  • se laver fréquemment les mains avec du savon ou du gel hydroalcoolique
  • éternuer ou tousser dans son coude
  • utiliser des mouchoirs à usage unique
  • ne pas se serrer la main
  • ne pas s’embrasser pour se dire bonjour…

coronavirus idées reçues

Quels sont les symptômes ?

Les premiers, sans gravité sont la toux et la fièvre qui doivent tout de même être surveillés. Vous pouvez appeler votre médecin dans ce cas pour lui demander conseil ou bénéficier d’une téléconsultation.

L’appel au Samu (15) est réservé uniquement aux personnes présentant des symptômes graves, à savoir : la toux, la fièvre, une mauvaise respiration et/ ou un malaise.

Seuls les patients présentant des signes sévères ou les résidents d’établissements médico-sociaux ou encore les médecins sont soumis à des tests de dépistage.  Si l’infection est présente, les patients “sans gravité” (80% des malades) restent confinés chez eux et sont suivis par leur médecin généraliste.

Les patients « à risque » continuent, eux, à être pris en charge à l’hôpital. “Ce dispositif vise à ne pas saturer les capacités d’hospitalisation des établissements de santé ” déclare le guide ministériel à destination des professionnels de santé.

Comment soigner le coronavirus ?

Tout dépend des symptômes du patient. S’il s’agit simplement de fièvre :  prenez des médicaments pour la faire baisser (paracétamol)…

Dans les formes sévères du virus, les personnes malades peuvent recevoir des antibiotiques lorsqu’une co-infection bactérienne est présente. Elles peuvent également être mises sous assistance respiratoire…

Voici un petit rappel :

coronavirus idées reçues

Il est important de ne pas céder à la panique. Si les mesures de confinement sont respectées, il n’y a aucune raison que le virus se propage. Il faut juste prendre son mal en patience et limiter un MAXIMUM ses déplacements.

Notre pharmacie est ouverte 6j/7 et notre équipe pourra vous conseiller dans la limite du possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *